pyramid.gif

pyramid.gif

 L A   P O L L U T I O N

1 - Détritus

2 - Pris beaux quartiers

3 - Usine de Sulfate

4 - Voitures

Dans tous les pays du monde la pollution devient un phénomène qu'il y a lieu de contenir au plus vite avant que la planète terre ne commence à donner des signes de lassitude. Les différents types de pollution sont occasionnés par les habitudes des hommes mais aussi par leur manque de civisme. Nous retrouvons cela également au Maroc. Faut-il penser ou dire qu'aucun pays n'échappe à la règle. Le Maroc, de par sa nature, est un pays où la poussière fait partie intégrante de la vie à cause de son climat sec et chaud. Cela n'empêche pas de voir différents coins du pays pollués par la négligeance des hommes ou de toute une population. Que ce soit dans les villes, sur les plages, en plaine ou en montagne la désolation est la même. La pollution existe partout. La ville qui nous semble la plus polluée est Safi tandis que celle qui a pris conscience du problème de pollution est la ville d'Essaouira. D'ailleurs sur la plage vous pourrez voir une pancarte où la lutte contre la pollution est de mise. La pollution c'est aussi le gaz d'échappement des voitures dont le contrôle ne s'effectue pas sur des véhicules de piètre qualité. La photo 4 a été prise en plein coeur de Marrakech où les voitures sont abandonnées de cette manière. Mais c'est un pays qui est en marche et qui trouvera sa route très vite par la force des choses. Si vous avez l'occasion de longer tranquillement la Palmeraie vous vous apercevrez que les plantations subissent de plein fouet la rigueur de la maladie mais la pollution n'est-elle pas aussi à l'origine de certains de ses maux. Alors, avec le temps, les palmiers seront remplacés par des ensembles. Cela est déjà le cas mais plus on y va et plus le nombre grandit sur ces beaux endroits primés par beaucoup de gens. Peut-être serons-nous demain les derniers témoins de ces grandes plantations de palmiers avant que le béton ne remplace le tout. A l'instar de certains pays, le Maroc qui manque d'eau, a su trouver les solutions pour arriver à canaliser les eaux de pluie par la confection de barrages. A noter que dans la Vallée de l'Ourika, l'eau ne manque et qu'il fait bien plus frais qu'à Marrakech. Lorsque le chergui souffle sur Marrakech ce sont des milliers de sacs plastiques noirs qui volent au vent. Ces sacs qui servent dans les souks pour emballer les produits que vous aurez trovvés. La même chose se voit du côté de Safi.

© Photos ACAR

 accueil - spdm © 1965 -