pyramid.gif

pyramid.gif

 O U I R G A N E

1 - Le Mouflon

2 - Le salon

3 - Habitation d'hôtes

4 - La chambre

Sur la route de Tizi'n'Test, en passant par Asni, qui mène aussi à Taroudannt ou à Tin Mal, il existe une jolie station estivale prisée par les Marrachis lorsque la chaleur fait violence notamment à Marrakech. Un kilomètre avant Asni, une route goudronnée à droite vous envoie vers Moulay-Brahim sur un piton rocheux principalement fréquenté par les marocains et peu d'européens sillonnent les rues de ce village. Le tombeau de Moulay Brahim est aussi un but de pèlerinage pour les femmes stériles. Au delà d'Ouirgane le paysage se fait plus âpre et dès que l'altitude croît les genèvriers font place aux épaisses fôrêts de pins. A l'altitude d'Ouirgane on aperçoit le Toubkal, sommet dominant du Maroc et de l'Afrique du Nord. Il est possible d'accéder au sommet de cette montagne à l'aide de mulets que l'on trouve au coeur du village. L'escalade n'est pas sans risques et il vaut mieux bien s'y préparer car il faudra marcher plusieurs jours dans la caillasse des éboulis de montagnes. Les maisons à Ouirgane sont solides et sont faites de pierres avec, en général, des toits en terre battue. Certains ont eu l'idée dans cette région de construire des petites maisonnettes pour accueillir les amoureux de la montagne ou du calme. Certains livres de guide sur le maroc vous signale le restaurant Le Mouflon qui peut vous servir des tajines et du couscous faits maisons. Dans le jardin de ce restaurant il y a une habitation d'hôtes pour ceux qui veulent faire une halte avant d'escalader le Toubkal. Il suffit de visiter ce havre de paix pour s'apercevoir que là-bas aussi les intérieurs peuvent se faire à l'occidentale. Le responsable des lieux, Farid, se fera un plaisir de vous faire visiter l'ensemble. Il vous expliquera sa fonction de guide de haute montagne.  

© Photos ACAR

 accueil - spdm © 1965 -