pyramid.gif

pyramid.gif

P L A C E   J E M A A - E L - F N A

1 - Jemaa 17 H

2 - Jemaa 18 H

3 - Jemaa Le matin

4 - Oranges

Prendre des photos sur la Place Jeema-el-Fna peut sembler parfois un parcours de combattants car la moindre photo se négocie par les personnes qui sont là pour mettre un peu d'ambiance. Ainsi les vendeurs d'eau, les charmeurs de serpents, les danseurs ne vont pas hésiter à vous solliciter si d'emblée vous fixez votre objectif sur eux. Vers 17H tout se met en place et les marchands font de cette place un marché à ciel ouvert où l'on pourra déguster des grillades, des salades, des jus d'oranges (4). Aller à Marrakech n'est pas concevable si l'on occulte la place Jemaa-El-Fna, véritable fourmillère dès que la nuit commence à tomber. Il faut également passer par cette place pour accéder aux souks où la multitude de magasins, comme de rues, peut vous faire perdre le sens de l'orientation tant il est vrai que ce coin est un véritable labyrinthe où l'on sait où l'on rentre mais pas forcément par quelle rue on risque de sortir. Ainsi dans ces ruelles vous serez sollicités par les vendeurs qui n'hésiteront pas à vous accrocher pour aller dans leurs boutiques mais vous serez aussi accostés par des guides et des faux-guides qui, moyennant une petite conversation, sont là pour vous emmener vers des boutiques auprès desquelles ils ont l'habitude de recevoir une commission. Les guides officiels ont leur badge de l'office du tourisme tandis que les faux guides ne l'ont pas. Les faux-guides sont pourchassés par la police touristique. Ayez aussi le réflexe de porter par devers vous vos objets et ne rien mettre dans vos poches arrière d'autant que les picks pockets sont nombreux dès qu'il y a du monde et vous ne pourrez pas tout surveiller. Ayez également soin de ne pas mettre tout dans le même porte monnaie et portez une banane à la ceinture. Sur cette place, vous avez la présence de la police qui surveille tout aussi bien en tenue qu'en civil. Notez que les appareils photos, les caméras, l'argent sont la convoitise des chalands qui attendent parfois leur proie si vous n'êtes pas assez prudents. Ce qui peut sembler désagréable c'est souvent le côté accrocheur des vendeurs qui vous barrent le chemin pour vous faire entrer dans leur échope. Ils vous prendront par le bras ou l'épaule et cela peut sembler désagréable car vous vous sentirez agressés. C'est leur façon de faire mais au fil du temps sachez vous faire respecter et ne cédez pas. Sur une autre page la façon de négocier les prix dans les souks est à retenir. Alors pour un prix de 400 DH sachez sortir, si l'objet vous intéresse, avec le 1/4 du part et c'est une moyenne car parfois les prix chutent par 5 ou 10 ! Sur la place vous pourrez déguster un vrai jus d'orange pressé spécialement pour vous pour la modique somme de 2,50 DH soit 0.25 EUR mais soyez vigilant car ce pur jus peut aussi être une vraie purge pour vous. Ne pas abuser car la boisson est souvent servie fraîche alors que la température est élévée.L'internet se développe au Maroc. Il est possible de se connecter dans les grandes villes via un magasin cyber où l'on trouvera des salles remplies de monde surfant sur internet. Partant d'une seule ligne avec un routeur il faut comprendre que la connexion sera d'autant plus lente que le nombre d'ordinateurs branchés sur cette ligne sera important. Il vous sera possible de consulter vos e-mails à partir de ce pays mais il ne faut pas s'attendre à une connexion rapide pour l'instant et pas davantage discrète comme dans tous les cybers. Il faut s'armer de patience et si parfois le temps n'est pas compté dans ce pays il faut tout de même penser que l'heure devant l'écran vous coûtera aux alentours de 10 DH soit 1 EUR. Maintenant il faut comprendre aussi que le particulier a la possibilité de se connecter chez lui via une ligne téléphonique et de s'abonner à l'opérateur du pays à un prix assez élevé puisqu'il lui coûtera pour un forfait de 10 heures 99 DH/MOIS (9,90 EUR), pour 20 heures 189 DH/MOIS (18,90 EUR), pour 30 heures 269 DH/MOIS (26,90 EUR), pour 50 heures 429 DH/MOIS (42,90 EUR), pour 100 heures 829 DH/MOIS (82,90 EUR). C'est un prix élevé pour l'instant un peu comme en France au départ de l'internet. Des offres en ADSL sont également disponibles de la manière suivante pour une connexion en illimité pour 128 kbps le prix est de 299 DH/MOIS (29,90 EUR), pour 256 kbps : 399 DH/MOIS (39.90 EUR), pour 512 kbps : 599 DH (59.90 EUR), pour 1024 : 799 DH (79.90 EUR). L'ADSL permettant de laisser libre la ligne téléphonique tout en étant connecté. Sans nul doute ces prix baisseront dans les temps à venir. Ces prix sont relevés en Avril 2004. De même au niveau de la téléphonie vous verrez partout des antennes permettant de capter les réseaux aussi bien en ville, en campgne, en montagne. Le téléphone portable est présent partout mais son coût reste également élevé car une carte de communication pour une demi heure coûte 100 DH (10 EUR). Pour ce qui est des réception des chaines de télévision on peut apercevoir partout des antennes paraboliques qui contrastent parfois avec le paysage et conditions de vie. Cela fera son chemin petit à petit.   

© Photos ACAR

 accueil - spdm © 1965 -