pyramid.gif

  

pyramid.gif

 C O N S E I L S

1 - Hall

2 - Boites

3 - Poteries

4 - Fontaines

Les conseils à retenir dans ce pays sont à peu près les mêmes que dans les autres pays. Comme partout il existe les mêmes inconvénients que dans une ville cosmopolite comme Paris, Amsterdam ou autres villes européennes ou autres villes du monde. Il ne faut quand même pas oublier que ce pays est un pays islamique bien qu'à Marrakech, il y a des écoles et églises catholiques ou juives dont les cultures s'accordent à merveille dans le respect des autres. Evitez de photographier des personnes en prière afin de respecter leur religion. Si en France ou dans les pays catholiques ou protestants il est possible de pénétrer dans les églises ou les cathédrales, il n'en est pas de même pour les mosquées uniquement réservées aux pratiquants de cette religion. Toutefois, il est possible de visiter la Mosquée Hassan II à Casablanca. Depuis quelques années la police touristique pourchasse les faux-guides et si vous vous promenez avec un marocain celui-ci peut être interpellé par la police. Il vous faudra expliquer qu'il s'agit bien d'un ami et non d'un guide. Le guide, le vrai comme le faux, perçoit une commission sur les achats que vous effectuez lorsqu'il vous fait visiter les villes en passant par des boutiques. Avoir un guide est parfois nécessaire pour ne pas être opportuné inutilement dans les souks. Il faut aussi se méfier des "time-share", ces billets gagnants qui vous proposent d'aller boire un verre dans un grand hôtel chic de la ville. Il faut également se méfier des invitations souvent très conviviables destinées à aller dîner chez l'habitant pour déguster un vrai repas du pays. Il n'y a pas plus de vols au Maroc que dans les autres pays, les précautions à prendre sont donc les mêmes : pas de porte-monnaies ou de portefeuilles dans une poche exposée, mettre le sac en bandoulière ou dans une banane. Le permis de conduire français est valable au maroc. Evitez de conduire la nuit sur certaines routes. Sur les guides touristiques vous pourrez voir que le prix de l'essence est un peu moins élevé qu'en France : 9 DH ( 0.83 EUR environ) mais il faut comprendre que les véhicules ont une consommation bien supérieure qu'en France et leur état est bien différent. C'est pour cette raison qu'il faut éviter de conduire la nuit car certains véhicules n'ont même pas d'éclairage. Nombreux sont ceux qui veulent garder des souvenirs de leurs vacances au Maroc. Il faut donc ne pas oublier son appareil photos et, autant que faire se peut, les pellicules nécessaires en ayant soin d'utiliser des pellicules peu sensibles à la luminosité sauf dans les médinas. Vous pouvez vous en procurer sur place mais elles seront plus chères qu'en Europe, et si vous devez en acheter, veuillez vérifier la date d'expiration. L'idéal est évidemment d'avoir un appareil numérique avec des cartes mémoires qui permettent d'effacer les mauvaises prises. Toutefois, il faut aussi s'assurer que vous ne manquerez pas de cartes car, comme pour les pellicules, leurs prix seront plus élevés qu'en Europe. Autres recommandations à se souvenir : se munir de désinfectant cutané et intestinal, un antidiarrhéique, crèmes de protection, lunettes de soleil. De même il faut se protéger contre les insolations. Aucun vaccin n'est obligatoire pour les ressortissants européens mais il est souhaitable de se faire vacciner contre le tétanos et la poliomyélite. Pour ce qui est de la monnaie, le dirham est la monnaie nationale mais les commerçants acceptent l'Euro. C'est toujours étonnant de voir l'acceptation et la pratique de plusieurs monnaies dans un pays. Le dirham vaut 0.09 EUR soit 1 EUR est égal à 10.75 DH (suivant les cours). Notez aussi qu'il est interdit d'importer ou d'exporter des dirhams marocains, par contre aucune limitation pour les devises étrangères. Par conséquent l'argent marocain non dépensé doit être reconverti en devises étrangères avant de sortir du Maroc, ceci dans la limite de 50% des sommes régulièrement échangées. Pour faciliter les choses il suffit de prendre l'argent petit à petit dans les distributeurs automatiques des villes. Notez aussi à ce sujet que les cartes de crédit sont acceptées pour les paiements mais qu'il n'est pas indispensable d'avoir un code secret pour faire ces achats. Il faut être vigilant afin de ne pas égarer ses cartes. Par contre il n'est pas possible de retirer de l'argent dans un distri-banque sans connaître le code confidentiel. Au hasard de vos excursions vous pourrez remarquer que le Maroc ne souffre pas de pénurie où il règne une joie de vivre. La seule restriction est imposée par l'étroitesse du pouvoir d'achat du plus grand nombre d'habitants.

© Photos ACAR

 accueil - spdm © 1965 -